Élections du nouveau CA – vendredi 2 février 2024

La prochaine Assemblée générale de l’Association RHR se tiendra le vendredi 2 février 2024. Voici la liste des candidates et candidats au CA qui sera élu à cette occasion. Elle sera mise à jour au fur et à mesure de l’envoi des déclarations de candidature et des professions de foi.

Sophie Astier: Je suis conservatrice des bibliothèques et chercheuse associée à Sorbonne Université (STIH). Ma recherche porte sur les occasionnels et la littérature occasionnelle du règne de François Ier. Adhérente de longue date de RHR, je souhaite continuer à m’impliquer dans la vie de l’association, notamment en contribuant à la gestion des réseaux sociaux, du site web et, de façon plus générale, à la vie numérique de RHR. Je propose aussi de mettre à disposition de l’association mon expérience de professionnelle des bibliothèques.

Florence Bistagne: Maîtresse de conférences HDR, ancienne membre junior de l’IUF, je dirige à présent le programme ANR Luxart sur le luxe dans l’espace méditerranéen au XVe siècle. Spécialiste des cultures de l’écrit  pendant la période humaniste, en latin, néolatin et langues romanes, je me suis investie dans l’association RHR au travers de la revue depuis 2021, d’abord en transition avec Nora Viet, pour relancer le volet pluridisciplinaire de la revue, ce qui a débouché sur des cahiers thématiques d’historiens, de seizièmistes et  sur des numéros de varia avec des articles d’italianistes, de philologues des langues romanes, d’historiens du droit ou d’anglicistes ayant tous en commun de travailler sur l’Humanisme, la Renaissance et la Réforme. D’autres numéros sont prévus jusqu’en 2026, attestant du grand succès de la revue. 
Je me suis également investie dans le colloque de mars 2024 sur la dissidence dont les actes feront l’objet d’un numéro thématique en 2025. 
Je propose donc  de continuer à prendre en charge la revue au sein du nouveau CA. 

Cai Jin: Je suis lecteur d’italien à l’Université Jean-Monnet de Saint-Étienne, membre associé de l’IHRIM – UMR 5317, et titulaire d’un doctorat en études italiennes de l’université Clermont Auvergne. Depuis 2021, j’ai l’honneur de faire partie du conseil d’administration de l’association RHR, ayant été chaleureusement invité par Nora Viet, ce qui m’a permis de m’impliquer au sein de cette association pluriculturelle. Je souhaiterais continuer à assumer la responsabilité de l’administration de la page Facebook de RHR. En tant que membre du conseil d’administration, je reste engagé à contribuer activement aux activités et initiatives de notre association.

Michèle Clément, professeure de littérature française à l’université Lyon 2, ancienne présidente de RHR, plusieurs fois élue à son CA, directrice de plusieurs numéros de RHR (Sala et Dante pour les derniers), spécialiste de l’humanisme lyonnais (Dolet, Scève, Labé…), éditrice de poésie (Marguerite de Navarre, Grévin, Scève…) souhaite collaborer à la vie de RHR et à ses liens avec l’environnement intellectuel et associatif lyonnais autour de la Renaissance.

Gilles Couffignal est MCF en histoire de la langue à Sorbonne université (depuis 2015). Ses domaine de recherche sont la sociolinguistique historique du français et de l’occitan. Il enseigne la langue française du XVIe siècle, l’histoire du français et des langues romanes ainsi que l’ histoire de l’occitan. Sa thèse soutenue en 2014, portait sur l’imaginaire linguistique de Montaigne et Pey de Garros. Depuis 3 ans Gilles Couffignal s’occupe des comptes rendus dans la revue et propose de poursuivre cette activité au service de l’association.

Marion Deschamp: Je suis maître de conférence en histoire moderne à l’Université de Lorraine. Mes recherches portent sur l’histoire des protestantismes et des identités confessionnelles à l’époque moderne, que j’étudie à travers plusieurs prismes (cultures visuelles, pratiques mémorielles, éthiques économiques, etc.). Nouvelle adhérente, j’aimerais m’investir dans la vie de l’association RHR en stimulant, par exemple, les échanges pluridisciplinaires entre lettres, histoire et histoire de l’art, et en renforçant les discussions pouvant être menées sur les Réformes, notamment dans les mondes germaniques.

Véronique Duché

Isabelle Fabre: professeur de littérature française du Moyen Âge à l’université Paris Nanterre. Domaines de recherche: littérature du Moyen Âge tardif et de la Renaissance, poésie et musique, spiritualités. Membre du CA de RHR depuis 2014 . Articles parus dans la revue et participations aux tables rondes et colloques de RHR (Goutelas, silence 2023). Projet scientifique avec RHR : table ronde + numéro de revue, en collaboration avec Trung Tran et Gilles Polizzi, sur les formes poétiques brèves entre Moyen Âge et Renaissance.

Antonin Godet est agrégé de Lettres modernes et docteur de l’Université Lumière-Lyon II. Ses domaines de recherches portent sur la poésie de la Renaissance. Sa thèse, publiée chez les Classiques Garnier (janvier 2024), a consisté en l’édition critique du Parnasse des poètes français modernes de Gilles Corrozet. Il enseigne actuellement en classes préparatoires aux grandes écoles. Membre de RHR depuis 2016, il se tient prêt à participer à la vie de l’association en stimulant, entre autres, ses liens avec le secondaire et les premières années du cycle universitaire, ou encore en la promouvant sur les réseaux sociaux.

Jérôme Laubner: Je suis maître de conférences en littérature française du XVIe siècle à l’Université Paul Valéry Montpellier 3 et membre du CA de RHR depuis 2021. Si je suis élu, je souhaite poursuivre mon engagement au sein de l’association en me représentant au poste de secrétaire que j’occupe depuis 2022. Je souhaite également continuer de mettre mon énergie au service des manifestations scientifiques de RHR en accompagnant l’organisation des colloques et des tables rondes qui jouent un rôle clé dans notre vie associative.

Anthony Le Berre: Je suis agrégé de lettres modernes et doctorant contractuel à Aix-Marseille Université. Mes recherches portent sur les liens entre médecine et religion à la Renaissance : alors que la vocation de RHR est pluridisciplinaire, je travaille justement entre lettres et histoire. Membre de RHR depuis le début de ma thèse, je serais très honoré de m’y investir pleinement. Comme je vis entre Aix-en-Provence et Lyon, je peux être disponible pour l’organisation des événements lyonnais. En raison de ma formation antérieure, j’aime les questions de chiffres. Je suis donc prêt, si je suis élu, à proposer ma candidature au poste de trésorier de l’association.

Julien Lebreton est adhérent à l’association RHR depuis le 27 janvier 2017. Il est enseignant certifié de Lettres modernes. Dans le cadre de ses recherches, il s’intéresse plus particulièrement aux rapports qui existent entre prose et vers et entre rhétorique et poétique. 

Paul-Alexis Mellet est un historien de la première modernité. Après avoir été MCF au CESR de Tours (où il est toujours chercheur associé), il est professeur à l’Institut d’Histoire de la Réformation (université de Genève). Dernière publication: Les Remontrances. Discours de paix et de justice en temps de guerre. Une autre histoire des guerres de religion (v. 1557-v. 1603), Genève, Droz, 2023.

Pascale Mounier est professeure en littérature française du XVIe siècle à l’université Grenoble Alpes. Ses recherches portent principalement sur le roman à la Renaissance, qu’elle envisage sous des angles variés (modes de diffusion, construction narrative, composantes linguistiques, stylistiques et rhétoriques). Elle souhaite poursuivre son engagement dans les activités de l’association RHR, pour laquelle elle a par le passé occupé la fonction de trésorière. Elle a déjà organisé ou co-organisé différentes manifestations scientifiques dans le cadre de l’association depuis qu’elle est membre du conseil d’administration (2005) : tables rondes suivies de colloques sur la contrefaçon (2014) et sur le silence (2023) et journées d’étude sur les éditions lyonnaises de romans (2013 et 2016). Elle a aussi co-fondé la base ELR (depuis 2010), servant d’appui à un programme sur les romans publiés à Lyon lancé dans le cadre de l’association.

Raphaële Mouren: Après avoir été vice-présidente puis présidente de RHR, je souhaite rester au CA pour épauler le ou la prochain-e président-e de mon mieux. Je propose en particulier d’assurer le suivi avec nos partenaires les PUSE et CAIRN pour la publication de la revue Réforme, Humanisme, Renaissance, ainsi que notre collaboration avec la Renaissance Society of America.

Claire Placial: Depuis 2022, je co-dirige la revue RHR avec Florence Bistagne, et souhaite pouvoir poursuivre avec elle le travail engagé depuis deux ans. Spécialiste d’histoire des traductions de la Bible, je souhaite en particulier contribuer à valoriser le premier “R” de RHR, “Réforme”, ce que nous allons du reste faire dans la table ronde du 3 février. C’est dans cette optique que je suis de nouveau candidate au CA de RHR, dans la perspective d’un second mandat.

Gilles Polizzi: professeur de littérature de la Renaissance à l’Université de Haute Alsace-Mulhouse. Domaines de recherche: littérature française XVe-XVIe-XVIIe s. Sujets: poétiques humanistes (Du Bellay), le roman de Rabelais à Verville, le songe allégorique, le paysage en littérature. Articles parus dans RHR, participations et organisation de colloques et tables rondes (François Ier imaginé, avec Trung Tran, Goutelas, Dante 2022, silence 2023). Projet pour RHR: relectures et ligne éditoriale de la revue.

Élise Rajchenbach: je suis maîtresse de conférences en littérature française du XVIe siècle à l’Université Jean-Monnet Saint-Étienne et membre de l’Institut universitaire de France (page professionnelle). Membre de RHR depuis 2003, membre du CA depuis 2017 et secrétaire de l’association depuis 2021, j’ai co-organisé la table ronde Collections, œuvres, séries, corpus: rassembler les textes à la Renaissance (29 janvier 2011) et j’ai organisé les journées Claude Longeon, l’Humanisme forézien et la Renaissance européenne (une journée d’étude et deux expositions, les 21-22 mars 2019), à la mémoire du premier président de notre association. Ces deux manifestations ont donné lieu à la publication de cahiers dans la revue. Je fais également le lien avec les Presses Universitaires de Saint-Étienne qui, historiquement, publient la revue Réforme, Humanisme, Renaissance. Très attachée à RHR, j’aimerais continuer à m’investir pour notre association.

Victoria Rimbert: Adhérente depuis peu à l’association RHR, que j’ai connue durant mes études de doctorat, je souhaite vous adresser ma candidature en tant que membre du conseil d’administration de l’association. Je cherche en effet, suite à ma soutenance de thèse qui a eu lieu en septembre dernier, à m’investir dans une association qui correspond à mon domaine de recherche (je travaille sur les représentations et productions des veuves dans l’Italie des XVe et XVIe siècles), car je suis convaincue que la forme associative est un pilier important pour l’avancée de la recherche. L’association RHR correspond pleinement à ces attentes, et me donnera l’occasion d’échanger avec des spécialistes d’autres disciplines, ce dont je me réjouis. Je serais honorée de m’investir dans une association et une revue dont j’admire la rigueur et la qualité du travail mis à disposition des lecteurs et lectrices, et de la communauté scientifique plus généralement.

Nora Viet: Je suis maîtresse de conférences à l’Université Clermont Auvergne et membre de l’IHRIM. Mes recherches portent sur la poétique des genres narratifs brefs aux XVe-XVIe siècles (nouvelle, facétie, fable), et sur la traduction et la circulation des textes narratifs dans l’Europe de la Renaissance. Élue au CA de RHR depuis 2017, j’ai été co-responsable de la revue de 2017 à 2022. Je souhaite poursuivre mon engagement au sein de l’Association en tant que membre du comité de lecture de la revue, et contribuer à l’organisation des prochains rendez-vous scientifiques.



Citer ce billet
Élise Rajchenbach (2024, 15 janvier). Élections du nouveau CA – vendredi 2 février 2024. Renaissance Humanisme Réforme. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://rhr16.hypotheses.org/253

Élise Rajchenbach

Maîtresse de conférence à l'Université Jean Monnet Saint-Étienne, membre du laboratoire IHRIM - UMR 5317, co-directrice du GRAC, Élise Rajchenbach est, entre autres, spécialiste du milieu lyonnais. Elle a édité les _Rymes_ de Pernette Du Guillet et travaille également à l'édition papier du _Recueil des œuvres de feu Bonaventure des Périers_ (Lyon, Jean de Tournes, 1544). Elle dirige le présent projet d'édition numérique des œuvres du polygraphe Charles Fontaine.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search