Dossier Berquin

Le Dossier Berquin est constitué du manuscrit de travail et de l’ensemble des documents réunis par Claude Longeon (1941-1989) pour l’ouvrage qu’il projetait de consacrer à Louis de Berquin et que sa disparition prématurée l’a empêché de mener à son terme. L’association RHR est heureuse de mettre à la disposition des chercheurs cette documentation unique.

Dans son édition de la Farce des Théologastres (Genève, Droz, 1989), « l’une des rares traces conservées du théâtre polémique né de la condamnation de Luther », Claude Longeon attirait notre attention sur le chevalier de Berquin, « figure trop peu connue du “mouvement évangélique” français ». La remarque n’était pas seulement fondée sur l’étude d’une pièce qui mettait en scène le « truchement » de Luther, de Hutten et d’Érasme : Claude Longeon avait réuni déjà toutes les pièces du « dossier Berquin » et concevait l’ouvrage qui faisait défaut. Mais alors qu’il préparait également ses Premiers combats pour la langue française (Le Livre de Poche classique, 1989), il soutenait lui-même un autre terrible combat. En juin 1989, Claude Longeon disparaissait prématurément avant d’avoir achevé son Louis de Berquin. L’université de Saint-Étienne, dont il fut le président de 1982 à 1987, la Société française des seiziémistes et l’Association d’étude de la Renaissance, l’Humanisme et la Réforme, dont il fut l’un des fondateurs, ont rendu hommage au directeur d’équipe, à l’administrateur hors pair, au chercheur exigeant et infatigable*. Plus de vingt ans ont passé et ses élèves, ses amis, gardent le souvenir vivace d’un homme intègre et généreux qui savait impulser la recherche, l’engager sur des chemins non frayés. Ses « trouvailles », il les partageait avec joie et enthousiasme parce que lui tenaient à cœur aussi bien la formation de ses disciples que ces liens qui doivent se tisser dans une communauté de chercheurs.

C’est être fidèle à sa mémoire de publier, tel qu’il se présente encore en gestation, son dernier ouvrage heureusement conservé et retrouvé grâce à Arlette Gaucher et Bernard Yon. Nous n’aurions pu le faire sans l’autorisation de ses trois filles, Claire, Catherine et Clotilde. Qu’elles soient ici chaleureusement remerciées d’avoir permis à l’association RHR de présenter sur son site ce dossier pour que les travaux de Claude Longeon fructifient encore. 

Le dossier est édité sous la forme d’un document unique, disponible très bientôt dans HAL

Evelyne Berriot-Salvadore.

* Claude Longeon, Hommes et livres de la Renaissancechoix des principaux articles publiés par Claude Longeon (1941-1989), Institut Claude Longeon Renaissance-Âge classique, Université Jean Monnet Saint-Etienne, 1990. [On trouvera dans ce volume la liste complète des publications de Claude Longeon]. Études sur Etienne Dolet. Le théâtre au XVIe siècle. Le Forez, le Lyonnais et l’histoire du livre, publiées à la mémoire de Claude Longeon, éditées par Gabriel-André Pérouse, Genève, Droz, 1993.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search